Présentation

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS :
Prenez connaissance des modalités mises en œuvre à l'Université Toulouse Capitole.


Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Organisation > Le mot du Doyen

Le mot du Doyen Nelidoff - mars 2021

Voici une année que nous sommes confrontés à l’épidémie du Covid. Triste anniversaire dont on se serait bien passé.

Il a fallu que nos pratiques universitaires s’adaptent, tant en matière d’enseignements, que d’examens et d’organisation de colloques. Il n’est pas possible de reporter indéfiniment les activités scientifiques prévues et certaines ont pu être organisées en visio-conférences. La convivialité et la spontanéité des échanges y perdent mais l’essentiel est préservé : la recherche individuelle et collective de nos collègues ainsi que leur diffusion.

Dans moins de quinze jours, la majeure partie des enseignements sera terminée et nous nous acheminerons vers les sessions d’examen qui auront lieu, pour l’essentiel, à distance, avec tous les inconvénients que cela entraine, tant dans la confection des sujets que pour la correction des copies et les risques de fraude. Encore une fois, il faut insister sur le fait que, malgré les efforts déployés par l’ensemble de la communauté universitaire que nous formons, nous n’avons pas toutes les réponses face aux difficultés que nous devons affronter.

Il convient dès à présent de penser à la prochaine rentrée universitaire, alors qu’il est impossible de prédire quelle sera à cette époque la situation sanitaire. Tout dépendra certainement de la progression et de l’efficacité de la vaccination en cours. Pour ce faire, je lance la réflexion auprès des collègues et des élus de notre Conseil de Faculté pour imaginer, d’ores et déjà, les différents scenari de la rentrée. En effet, nos étudiants, malmenés par cette crise qui dure, ont besoin, plus que jamais, d’être rassurés. Il faut leur donner des perspectives quant à la poursuite de leurs études supérieures, au sein de notre Faculté.

Il est aujourd’hui nécessaire de tirer les conséquences de la crise sanitaire et d’aller plus loin dans la réflexion sur les évolutions de la pédagogie universitaire.

Notre Université fait de gros efforts, depuis le début, pour améliorer la connectivité des amphis et des salles de TD, pour nous doter de possibilités d’organiser des visio-conférences et pour renforcer l’ingénierie pédagogique au service de nos enseignements. Le Service Commun de la Documentation déploie également une grande activité de soutien aux enseignants et aux étudiants.

Le temps est venu de relever le défi des transformations numériques et pédagogiques, sur la double base du respect des libertés académiques et de la nécessaire adaptation aux réalités actuelles. C’est un chantier d’envergure, un tournant à ne pas manquer dans la longue histoire de notre Faculté, forte de son passé et résolument tournée vers l’avenir et le champ ouvert des possibles.

Philippe Nélidoff, Doyen de la Faculté de Droit et science politique



Editos précédents

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies