Présentation

Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Organisation > Le mot du Doyen

Le mot du Doyen Nelidoff - octobre 2019

Le mot du doyen (octobre 2019) 

En ce début d’année universitaire, nous avons participé à plusieurs cérémonies de rentrée. Ce sont des moments importants pour la visibilité de notre institution et émouvants pour tous ceux qui y sont invités : professeurs, personnels administratifs, étudiants et parfois leurs parents.
Il y a eu les cérémonies de remise des parchemins aux étudiants qui viennent de terminer leur Master. Elles permettent de réunir à la fois les étudiants diplômés et ceux qui commencent l’année, parfois d’entendre une conférence inaugurale, parfois aussi d’honorer le professeur qui a fondé cette formation, il y a quelques dizaines d’années. C’est un passage de relais symbolique entre les anciens et les nouveaux. Parfois sont invités également ceux qui sont passés il y a quelques années par ce Master et sont actuellement en doctorat. Les gestionnaires de scolarité sont associés à ces cérémonies et c’est une très bonne chose car ce sont eux qui gèrent au quotidien nos formations et sans lesquels rien ne pourrait se faire. Chacun, à la place qui est la sienne, concourt à la réussite de la formation et il faut en avoir la claire conscience dans nos relations humaines.

Le 3 octobre a eu lieu la désormais traditionnelle rentrée solennelle de la Faculté, en présence du nouveau Recteur de l’académie de Toulouse, M. Benoit Delaunay, professeur de droit public, de notre Présidente, de nombreuses personnalités parmi lesquelles M. Alfred Bosch, ministre de l’action extérieure de Catalogne et le Pr Richard Weisberg, professeur de droit constitutionnel à la Cardozo School of Law de Yeshiva University à New-York, spécialiste des relations entre littérature et droit, qui a fait l’éloge de Jacques Maury (1889-1980), doyen de la Faculté de droit (1947-1950). Je voudrais, une nouvelle fois, remercier tous ceux qui nous ont aidés à organiser cette cérémonie traditionnelle autour de Madame Véronique Imbert, l’orchestre symphonique Etudiant de Toulouse dirigé par Julien Ursule et féliciter tous les lauréats depuis la Licence jusqu’au doctorat. Je pense qu’ils garderont tous et toutes un excellent souvenir de ce moment immortalisé par notre photographe.

Samedi 5 octobre, nous nous sommes retrouvés pour la rentrée solennelle de l’Ecole Européenne de Droit qui a maintenant cinq ans d’existence. Avec son directeur, le Pr Lukas Rass-Masson et notre Présidente, nous avons accueilli cette année M. Enrico Letta, ancien Président du Conseil des Ministres de l’Italie qui est intervenu sur les rapports entre humanisme et technologies nouvelles avant la remise de leur parchemin aux lauréats. Bravo à tous !

Philippe Nélidoff
Doyen de la Faculté de droit et science politique

 



Mise à jour le 9 octobre 2019


Editos précédents

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies