Recherche

Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Actualités scientifiques > Colloques Conférences

"La loi de solidarité, vers une fraternisation selon la théologie et le droit", colloque du CTHDIP

16 septembre 2019 18 septembre 2019

Montauban
Auditorium du Centre universitaire de Tarn-et-Garonne
Salle de Conférences de l'Ancien Collège

Colloque organisé par le CTHDIP, sous la direction de Christine Mengès-Le Pape

Affiche colloque Montauban 2019

Présentation :

 

Après avoir interrogé la réciprocité, les prochaines rencontres montalbanaises proposent d’étudier la loi de solidarité. Lors des journées de l’été 2017, les théologiens ont rappelé aux juristes

combien la formule « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux» emporte la mutua benevolentia qui veut le bien de l’autre comme l’on souhaite le sien propre. Rechercher la loi de solidarité, c’est aller plus loin vers un principe de juste partage – établir la part de chacun – qui devient une nécessité de bien commun. Dans la tradition judéo-chrétienne, la communauté d'origine donne le socle de la solidarité, on y perçoit – à travers la profusion d’une riche diversité – l'égalité première des hommes qui pouvaient fraterniser. Au XIXe siècle, la doctrine sociale assemble la solidarité à la responsabilité de tous et pour tous, ailleurs l’orthodoxie livre le terme de sobornost qui s’élargira. C’est faire accorder liberté et unité, pour la communion:« Ils n’avaient qu’un cœur et mettaient tout en commun». En islam, on trouve une notion proche, avec une solidarité entre fidèles qui les rend frères. Toutefois la solidarité matérielle et spirituelle peut apparaître plus vaste, elle est magnifiée dans l’hexameron. Et l’on saisit cette solidarité étendue, illustrée par le Cantico di frate sol qui entraîne vers le respect des lois de la création. Jaillissent ici les relations entre l’humanité et « les autres créatures». Les juristes montrent pareillement ce double mouvement des liens juridiques lorsqu’ils définissent la solidarité comme « l’union des personnes par une obligation», et parfois comme « un rapport d’interdépendance entre les choses».

Lire la suite



Programme synthétique :

Lundi 16 septembre

8h30 Accueil des participants

9h Séance inaugurale

9h45 Définitions et histoire

14h30 Penser la solidarité

19h30 La solidarité, ruptures et renouveau

 

Mardi 17 septembre

9h Solidarités internationales

14h30 Fonder la solidarité

15h45 Séance I : Entre doctrine et pratique -  salle  de conférences

15h45 Séance II : Servir le bien commun – salle Pawhuska

19h30 Célébrer la Solidarité

 

Mercredi 18 septembre

9h Pour une fraternisation

14h30 Rencontre, 1219

15h45 Vers l’unité

17h00 Clôture

Programme détaillé


Mise à jour le 11 septembre 2019


En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies